>

SCHEMAS CHAUDIERE BOIS

 

puce

Chaudière bois couplée à une chaudière fuel avec deux circuits de chauffage et production d'ECS.
La chaudière bois est munie d'un ballon tampon pour une meilleure souplesse de fonctionnement. Le volume du ballon tampon doit être calculé en fonction de la chaudière (voir la page "Chaudière bois"). L'aquastat (13) de commande de la vanne d'inversion (9) permet la marche du brûleur et inverse la vanne 3 voies (9) quand le ballon tampon ne contient plus assez d'énergie. Il est possible d'utiliser une second aquastat réglé à une température adéquate pour la production d'ECS.

 

 

Légende :
1 soupape de sécurité
2 sondes de départ circuits chauffage
3 vannes 3 voies motorisées
4 circulateurs
5 soupapes différentielles
6 serpentin de sécurité thermique
7 soupape thermique
8 vase d'expansion (les vannes représentées sur le schéma sont des vannes spéciales vase d'expansion)
9 vanne d'inversion 3 voies motorisée
10 clapet anti-thermosiphon
11 collecteurs Départ/Retour
12 aquastat pour le circulateur du maintien des retours en température de la chaudière bois
13 aquastat inverseur (commande le brûleur et la vanne d'inversion)
14 sonde ECS
15 régulation
16 disconnecteur de remplissage

puce

Chaudière bois seule munie d'un ballon tampon avec production d'ECS.
Dans ce schéma, le ballon tampon est irrigué systématiquement mais dans ce cas de raccordement, le temps de chauffages des émetteurs sera plus long.
 

Légende :
1 soupape de sécurité
2 aquastat d'enclenchement circulateur en fonction de la température de la chaudière
3 soupape thermique
4 circulateurs
5 Vanne 3 voies thermostatique
6 serpentin de sécurité thermique
7 vanne 3 voies motorisée
8 vannes d'équilibrage
9 sonde de départ circuit chauffage
10 régulation
11 sonde ECS                           
12 vase d'expansion
13 disconnecteur de remplissage

puce

Chaudière bois sans production d'ECS et sans régulation.
Dans ce cas de figure, les robinets thermostatiques des radiateurs jouent le rôle de régulation mais attention, ils peuvent être très chaud quand la chaudière bois est à température maximale.



Légende :
1 soupape de sécurité
2 aquastat d'enclenchement circulateur en fonction de la température de la chaudière
3 soupape thermique
4 circulateurs
5 vase d'expansion
6 serpentin de sécurité thermique
7 disconnecteur de remplissage
8 vannes d'équilibrage
9 vanne thermostatique
10 soupape différentielle
 

puce

Ballon en dérivé.
Le ballon est raccordé en dérivé et c'est le meilleur système de raccordement car au démarrage de la chaudière, la fourniture d'énergie est prise en priorité par les émetteurs et quand la demande réduit, le surplus d'énergie est stocké dans le ballon tampon.